DIVERS 2010

Portraits

Anarchisme individualiste :

"Tenter de définir l'anarchisme individualiste est malaisé car, comme l'a justement écrit Emile Armand, « on ne trouve guère deux anarchistes individualistes défendant les mêmes théories ».

Les anarchistes individualistes considèrent l'individu comme seule réalité et comme principe de toute évaluation. Les anars individualistes comprennent l'individu comme l'Unique, l'individu réel, existant, effectif, différent de tous les autres par son existence, et non comme un concept, une idée générale. Cet individu est son propre principe directeur et ne demande pas à être reconnu comme Homme. Ainsi, l'individualisme anarchiste est foncièrement anti-humaniste. Ne voir en l'individu que l'Homme ou la Personne, ne respecter que l'Homme en lui, c'est ne voir que ce qu'il a de commun avec les autres. C'est ne voir que ses ressemblances avec les autres et de faire de ces ressemblances une identité.La plupart des individualistes anarchistes font une nette distinction entre la Société et l'association entre individus. Pour eux, la libre association est un instrument de l'individu, alors que la Société est un de ses oppresseurs. La Société est sacrée, elle se sert des individus. L'association au contraire est à leur service. Une association d'égoïstes est donc pensable si elle reste un moyen pour eux de satisfaire leur intérêt en unissant leurs forces. Mais elle ne doit jamais rester une instance autonome, obligatoire, permanente et supérieure qui poursuit ses propres fins. L'association doit donc être petite, limitée, informelle, ouverte et temporaire.

L'individualisme anarchiste s'oppose généralement à l'idée révolutionnaire , les rêves de “Grand Soir” étant jugés potentiellement répressifs. Les anars individualistes croient généralement que les mouvements d'insurrection sombrent fatalement dans un organisationnisme militarisé qui se trouve aux antipodes de l'intérêt de l'individu. C'est donc à l’individu lui-même de se libérer en rejetant la société dominatrice. Pour beaucoup d’individualistes, être anarchiste signifie être un « en dehors » et vivre selon ses propres principes, en refusant de collaborer aux institutions oppressives et en refusant toute forme d'embrigadement qui pervertit l'idéal libertaire sous prétexte de le servir.Concrètement, les anarchistes individualistes proposent deux grands types de moyens d'action : d'une part, l'objection de conscience généralisée et la mise en pratique de modes de vie en rupture avec les principes autoritaires, et de l'autre la pédagogie libertaire. La conjonction de ces deux stratégies a été qualifiée par Gaetano Manfredonia de « modèle éducationniste-réalisateur »."


Tiré de là :

Et ben voilà... Grâce à vos nombreuses réactions sur ce que je mets sur ce site tous les jours, je suis devenu misanthrope. Merci !!!

"Restauration" de Lucien à Montmédy en 1973.

Le seul horoscope qui ne se trompe jamais !

Vous allez mourir.

SUCREBLEU

patrick.cassagnes@aol.com

Vous voyez une version text de ce site.

Pour voir la vrai version complète, merci d'installer Adobe Flash Player et assurez-vous que JavaScript est activé sur votre navigateur.

Besoin d'aide ? vérifier la conditions requises.

Installer Flash Player