DIVERS 2009

Oui !

Je sais ! Il n'est peut-être pas nécessaire de rajouter ce qui suit... En essuyant d'ailleurs d'un revers de main le fait qu'aucun d'entre vous ne suit, à cette heure nocturne et ô combien silencieuse où le délicat satin des sassafras se couvre d'une rosée de Provence-Alpes-Côte d'azur... Bon, vous m'avez compris. Vous avouerez néanmoins que ça vous laisserait sur votre faim de ne pas savoir ni qui, ni quand, ni surtout où ! Non ? Si ! Il est absolument indispensable de respecter la règle des trois unités et le cartésianisme de la matinée qui s'approche ! C'est donc avec un plaisir certain et impartageable que je vais accoupler sensuellement un BN et un café sur le bout de ma langue tout en ruinant définitivement la boîte de sucrettes. Aléa jacte à l'ouest.

Kiki le bonzaï

et Koko la bougie.

Le fond de l'air effraie.

Elle clafoutait gracieuse le long des quais humides,

des cerises plein les poches et la tête en haleine.

De son air frais, discret, elle sifflotait des rimes

aux goëlands, aux figues, aux embruns, aux passants.

Tout en fixant d'un oeil aigü une lame menaçante.

Autoportrait en pied.

Rendez-vous

Il s'était levé d'excellente humeur ce matin. Après un petit déjeuner lacté et affriolant, il s'était nippé de frais des pieds à la tête : fines chaussettes, costume en lin, feutre indélébile. Le ciel était couleur de fièvre, la même qui dirigeait ses pas vers sa bien-aimée. Il fit un détour chez le fleuriste pour un tendre bouquet puis, sans plus attendre, mis le cap chez elle, le sourire aux lèvres, des baisers plein les yeux. Ce n'est qu'en traversant la dernière rue avant sa belle qu'il se fit renverser. Des roses délicates ornent son crâne éclaté.

Patrick Cassagnes aime les fromages qui puent. Sauf Féline Fion.

LA MORT EFFACE LES RIDES.

Lyon vu de la chambre 410, le 30-08-09.

LES DIX COMMANDEMENTS

1 - Je suis le Seigneur, ton pagenas, et évite de mettre une majuscule à mon pseudonyme, ça fait tarte.

2 - Tu n'auras pas d'autre pagenas que moi.

3 - Ne prononce pas mon nom la bouche pleine.

4 - Souviens-toi que le dimanche est sacré et que c'est quand même sacrément sympa pour ceux qui travaillent en semaine de trouver un magasin ouvert.

5 - Honore ton père, ta mère et ta belle-mère. Déshonore ta bonne.

6 - Tu ne tueras point sauf si ta belle-mère te fait vraiment chier.

7 - Tu ne commettras pas d'adultère car je t'interdis de te marier.

8 - Tu ne voleras que des choses chères, tant qu'à voler, à quantité égale, autant voler une boite de caviar qu'une boite de sardines.

9 - Tu ne feras pas de faux témoignage, sauf si ta bonne n'est pas si bonne que ça.

10 - Tu ne convoiteras ni la femme de ton voisin ni sa piscine, sauf si elle fait du 95C (la femme, pas la piscine)


L'écrit vain

Un matin, après avoir essuyé un enième refus d'un éditeur, il enleva le bout de plastique protégeant les touches de sa Japy, inséra une feuille de papier et s'attela à ne plus écrire que pour ne rien dire.

Je vais hanter vos nuits d'un bruissement d'ailes glacial tout en vrillant vos tympans d'une lugubre mélopée qui fera s'accoupler vos neurones avec les acariens de votre sordide matelas souillé d'une sueur caniculaire.

Le Tréport, 01-10-09 - Textures

SUCREBLEU

patrick.cassagnes@aol.com

Vous voyez une version text de ce site.

Pour voir la vrai version complète, merci d'installer Adobe Flash Player et assurez-vous que JavaScript est activé sur votre navigateur.

Besoin d'aide ? vérifier la conditions requises.

Installer Flash Player